Category Archives: Voyages

TALLINN, ESTONIE : DÉCOUVERTE DE MON TROISIÈME PAYS BALTE EN COMPAGNIE DE LOCAUX

Category : Voyages

Depuis Riga, j’ai pris le bus de la compagnie Lux Express vers 11h00 du matin pour y être 4 heures après à Tallinn, la capitale de l’Estonie. Comme mentionné dans mon article sur Riga, je ne cesserai pas de recommander la compagnie de bus Lux Express pour les déplacements entre les trois pays baltes, Lithuanie, Lettonie, Estonie.

Pourquoi je vous raconte cela? Parce que c’est là que mon aventure va commencer. Une jeune dame prend le siège près de moi. Pas de chance, moi qui espérait de toutes mes forces que le siège près du mien reste vide. Nous avons échangé quelques civilités et le voyage s’est tranquillement poursuivi.

J’arrive à Tallinn et là, pluie torrentielle! Je suis sans parapluie et je dois trouver un taxi pour regagner mon hôtel. La dame qui était assise près de moi durant tout le voyage propose spontanément de me déposer à mon hôtel car sa meilleure amie venait la chercher en voiture. Je suis donc accompagnée en voiture à mon hôtel par 2 estoniennes qui ne me connaissent pas du tout et qui me communiquent leur numéro de téléphone en me demandant de les contacter en cas de quelconque soucis.

Je leur écrit le soir même pour les remercier encore et elle me propose de me faire visiter la ville si l’envie m’en dit. Quoi de mieux que de découvrir une ville à travers des locaux. Je leur dis un grand OUI et rendez-vous pris pour dans 2 jours. (J’ai peut-être été un peu trop naïve de m’ouvrir comme ça à des inconnus mais bon, j’ai fait confiance à mon intuition)

Revenons donc à mes visites, si vous le permettez!

 

JOUR 1: Visite guidée organisée par l’office du tourisme de Tallinn

Comme dans les deux premières villes baltes, je vous recommande la visite guidée de la villle avec comme point de départ l’office du tourisme de Tallinn. Cependant, la température a brusquement chuté ce jour là donc j’ai dû arrêté la visite à mi-chemin pour trouver des vêtements chauds. Nous n’étions que la dernière semaine du mois d’août. Quelques photos de cette visite guidée:

Notre groupe de visite guidée

 

Place de la liberté

 

Le musée Kiek in de Kök avec son passage souterrain et ses 6 niveaux présentent les différents mécanismes de défenses de la ville à travers l’histoire. On y trouve aussi des expositions temporaires.

 

Tenues traditionnelles estoniennes & Boutique de souvenirs

 

 

JOUR 2: Visite à travers les yeux de mes amies et guides locales

La vieille ville médiévale

Dans la vieille ville, chaque porte d’entrée de bâtiment est une oeuvre d’art

 

 

La grande place centrale ou la place du marché: de nombreux concerts y ont lieu en été et de magiques marchés de Noel en hiver

 

Un must: Manger ou tout simplement visiter le restaurant médiéval Olde Hansa. Tout est cuisiné en utilisant des ustensiles et méthodes du moyen-âge. Tout le personnel arbore de beaux et authentiques costumes médiévaux avec en plus des musiciens jouant des ères d’époque …

 

…Je ne vous parle même pas de la déco intérieur! Voyez déjà l’entrée du restaurant sur cette photo.

 

L’entrée de La tour Tallinna raekoda (Town Hall Tower de Tallinn) est, ma foi, bien gardé et attire mon attention. On s’y arrête donc pour y acheter son billet visiteur afin de la voir de l’intérieur.

 

Je vous encourage vivement à monter les étroites marches de cette tour qui est la plus ancienne d’Europe du Nord et qui fait 36 mètres de long.

 

La vue de la ville y est splendide

 

De retour sur les marches de la place de la liberté

 

 

Sur le toit de la vieille ville

 

 

La sculpture Onnelik Korstnapuhkija: Lui toucher son nez en or apporterait chance.

 

La nouvelle ville

 

Allez à la mer noire…

…car elle est en plein centre-ville

 

Le château et le parc du château

 

Le château de Tallinn

 

Tallinn, nous nous reverrons car tu as su me mettre du baume au coeur avec ta population si bonne et du charme plein les yeux avec ton histoire visiblement si riche et si  bien conservée.

 

Avec Amour, joie et détermination,

 

 

Aurore

 

 


MA PASSION POUR LA MODE D’ÉPOQUE EST SANS FRONTIÈRE: PRAGUE, VICTORIENNE-STEAMPUNK

Category : Archives , Voyages

Tous ceux qui me suivent sur instagram savent que mes inspirations mode sont vintages. Par là, je veux dire que j’incorpore beaucoup et de plus en plus de pièces des années 1900 à 1960 (voire  d’époque plus ancienne) à ma garde-robe.

C’est après mon voyage en Lettonie que j’ai commencé à rattacher certaines villes à certaines périodes de l’histoire. j’ai donc décidé de m’amuser un peu lors de mes voyages en portant des vêtements rétros ou de période ancienne auxquelles chaque ville que je visite me ferais penser.

Le voyage qui a suivi toutes ces réactions chimiques dans mon cerveau a été Prague que je visitais dans le cadre du Bal viennois de Prague dont je vous ai parlé danc cet article.

Mon esprit rattache l’Europe centrale notamment Prague à la période victorienne (1837 à 1901). Côté mode, ces 3/4 de siècles ont eu plusieurs petites évolutions vestimentaires notamment sur les formes de crinolines, du bustier, de la jupe… Il y aussi eu entre autres le mouvement steampunk. Ainsi mon look a été un mix de mode victorienne classique des années 1890 et du look steampunk que vous avez certainement vu dans des films comme Charlie et la chocolaterie, Van Helsing, Sherlock Holmes.

Ce n’était pas seulement un voyage dans un autre pays mais un voyage fanstatique dans le temps!

Je vous prépare d’autres splendides looks retro voire historiques lors de mes prochains voyages tout en vous laissant découvrir un peu plus Prague et Aurore, l’afro steampunkeuse, hihi!

 

 

 

 

 

Avec Amour, Joie et Détermination


LETTONIE: MON COUP DE COEUR ART NOUVEAU DANS LES PAYS BALTES

Category : Voyages

J’ai rejoins Riga, la capitale de la Lettonie par bus depuis Vilnius, Lituanie (Lituanie dont je vous ai parlé précédemment ). Je recommande vivement la compagnie de Bus LuXexpress: bus à l’heure, siège confortable, conduite parfaite du chauffeur. Il faut compter 4 heures de route pour atteindre Riga lorsque l’on vient de Vilnius et entre 15 et 20 € pour le prix du ticket de bus.

Après un trajet agréable, je suis arrivée à la gare centrale de Riga, la nuit tombée. J’avoue que j’ai eu un peu peur parce qu’il n’y avait quasiment plus personne dehors. J’ai pu demander mon chemin à un passant qui m’a promptement aidé à retrouver mon hôtel parce que Google Map avait décidé de me planter.

1er JOUR A RIGA: VISITE GUIDEE

Première chose: La visite guidée organisée par Riga Culture Free Tour à partir de 12h00, avec comme point de départ la statue de Rainis. Je vous prie de trouver toutes les infos concernant cette visite en cliquant ici . La visite dure 3 heures ; 3 heures d’histoire, d’anecdotes et d’explications précieuses sur la ville mais aussi sur le pays et ses habitants. Je recommande ce tour encore et encore et encore! A la fin de la visite guidée, chacun rémunère le guide de ce qu’il peut.

C’est au cours de cette visite que j’ai eu mon premier coup de cœur pour l’architecture Art Nouveau de ce pays. Voyez de vous même ces somptueuses façades et tous ces détails absolument fantastiques et si recherchés!

Je ne sais pas si vous voyez la splendeur de cette façade!


Après la visite, la guide nous a recommandé une chaîne de restaurants typiquement lettons appelée Lido. Une des touristes particicipant à la visite guidée et moi, y sommes donc allées.

Raviolis aux champignons + Fromage + Coriandre + Crème au restaurant-cantine Lido

Ensuite, nous avons repris notre exploration en marchant sans bus précis dans les rues de Riga jusqu’à atteindre la frontière Est de la ville puis nous avons rebroussé chemin.

Deuxième chose

Se récompenser pour cette journée d’intenses explorations en prenant un verre au Sky Bar de l’hôtel Radisson Blue. Nous avons choisi ce bar lounge car il donne une vue panoramique de la ville. Que demander de plus? Un vue magnifique, un délicieux cocktail, un joyeux Proseco et tout ceci dans l’atmosphère cosy de ce bar.

 

2e JOUR A RIGA : LES MUSEES

De ce que j’ai pu voir et selon moi, il y a 2 musées incontournables à Riga

Le Musée de l’Art Nouveau de Riga

Mon musée préférée à Riga et désormais un de mes musées préférés au monde. C’est un musée situé dans un somptueux immeuble Art Nouveau dans le centre de Riga. Il reproduit la vie d’une maison bourgeoise de la période 1900-1912 en Lettonie. La période 1900-1912 correspond à la belle époque en France, à la période édouardienne en Grande-Bretagne et à la période de colonisation de l’Afrique ( donc pas du tout la belle époque dans cette partie du monde).

Un accueil chaleureux vous attendant à l’accueil du musée.Tout le personnel du musée est vêtu de toilettes Belle époque. En plus du ticket d’entrée dans le musée, l’on peut, pendant toute la visite, pour 1 ou 2 euros en plus, emprunter et porter un des nombreux chapeaux art nouveau de la collection du musée. Par ailleurs, l’on peut aussi se faire prendre en photo dans une salle au décor d’intérieur art nouveau et faire obtenir sa photo dans une impression de qualité 1900.

Le chapeau que j’ai choisi de porter pendant ma visite

La fameuse salle pour se faire prendre en photo façon années 1900 dont je vous ai parlé plus haut

 

Une partie de la salle de séjour

 

La salle à manger

 

Une partie de la cuisine (Les petits fours étaient exquis ;_) )

 

Le Musée national d’Art de Riga Il abrite plus de 2000 oeuvres retraçant  les grands mouvements artistiques du pays pour ne pas dire de la région balte. Il peut se visiter en 2-3 heures . On y apprend énormément et surtout on y comprend clairement les différences des mouvements artistiques de cette période. Pour ma part, j’y ai enfin compris  avec image à l’appui le mouvement expressionniste.

Voir l’art d’un pays permet de comprendre un peu mieux l’évolution de la société à diverses échelles. Moi qui ne connaissais absolument pas la culture lettone, ce musée m’a éduqué sur le sujet en 2 temps 3 mouvements (en 2, 3 heures)

Entrée du Musée National d’Art de Lettonie

J’ai juste trouvé cette porte jolie

 

“The Old Refugee”, Jāzeps Grosvalds

 

“The White and the black”, Aleksandra Belcova

 

Si bouleversant! “The death” , Janis Rozentāls (Un des peintres les plus célèbres de Lettonie)

 

“At the Party”, Johans Walter (Un des plus célèbres peintres lettons)

 

3e JOUR: JURMALA, ville balnéaire de Lettonie

Jurmala est à une heure de Riga par train en descendant à l’arrêt Majori. On peut la visiter en un jour ou bien y séjourner pendant quelques jours voire semaines afin de profiter de la mer ou pour des soins hydrothérapiques.

Lorsque suis arrivée en bordure de mer, je me suis demandé pourquoi la mer était si sombre, était-ce dû à une fuite de pétrolier? Ma réflexion a rattrapé ma propre bêtise quand je me suis souvenu du nom de cette mer qui est en fait appelée “mer noire” (et qui est en effet noire).

C’est une pose balnéaire absolument agréable: de superbes plages aménagées ou pas, de nombreux hôtels et instituts de hydrothérapie mais aussi des sentiers boisées et des résidences secondaires .

Un autre restaurant Lido où j’ai encore mangé une soupe aux champignons

En Lettonie, j’ai été ramenée dans une autre époque et j’y suis tombée amoureuse de l’art nouveau et du style de vie belle époque. Allez-y, Allez-y, Allez-y pendant que le pays n’est pas encore envahi de touristes, que les prix des billets d’avion sont abordables depuis Paris et tout particulièrement si vous avez un vif intérêt pour l’histoire et/ou l’art.

C’est un des pays dans lesquels je pense absolument retourner un jour car j’aurais voulu avoir plus de temps pour faire encore plus de belles découvertes.

 

Avec Amour, Joie et Détermination,

 

Aurore

 


LITUANIE: MON PREMIER VOYAGE DANS LES PAYS BALTES

Category : Voyages

Je suis attirée par les endroits du monde inexplorés, dont on parle peu sur les forums de voyage ou à la télé. De plus, en été, je ne suis pas très fan des populaires plages méditerranéennes qui grouillent de monde. J’ai donc le choix de faire avec en attendant d’avoir ma plage méditerranéenne privée (je peux encore attendre longtemps) ou de chercher autre part dans le monde.

C’est là que ma curiosité m’a entraîné vers la mer baltique, la mer noire.

Evaluation de la Destination avant départ: Nord de l’Europe entre la Scandinavie et les pays d’Europe centrale et de l’Est. Petite superficie. Histoire intéressante. Coup de la vie moins élevée que Paris.Prix des billets d’avion corrects. Pays faisant partie de l’espace Schengen donc pas besoin de visas pour les passeports ou cartes de séjour européens.Ma décision fut prise de faire les trois pays baltes avec la compagnie FinnAir en août dernier en commençant par la Lituanie avec une escale d’une journée à Helsinki en Finlande. Pour ne pas avoir à me lever tôt le matin et à faire face aux transports finlandais, j’ai passé la nuit à l’aéroport dans des capsules à 30 euros  la nuit au sein de l’aéroport de Helsinki (Idée ingénieuse by the way 🙂 )

Une fois arrivés à l’aéroport de Vilnius, vous avez le choix entre le taxi ou le bus pour rejoindre le centre ville.

En 2 JOURS: VILNIUS

PREMIERE CHOSE: Je vous conseille les visites gratuites de Vilnius avec comme point de départ le City Hall de Vilnius. Un guide, en général local, va vous expliquer l’histoire de la ville et vous faire découvrir des endroits auxquels vous n’auriez peut-être pas pensé. La visite dure environ 3h00. De plus, vous pouvez lui poser toutes les questions possibles sur la ville et le pays. Voici le lien pour  avoir plus d’informations sur ces visites:  https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g274951-d4368275-Reviews-Vilnius_Free_Tour-Vilnius_Vilnius_County.html

IMG_2328

 

20170820_141431

Photo de groupe après la visite avec Leva, notre Guide au sac rose. 

Une fois le tour terminé, vous pouvez décider de retourner de vous-même sur certains lieux visités ou bien aller vers des endroits tels que les musées dont la visite n’était pas incluse dans le tour guidée.

  • La vieille ville

Je vous conseille de choisir un hôtel dans la vieille ville de Vilnius: Soit le charmant hôtel Shakespeare ou pour un budget plus serré  le Downtown Forest Hostel & Camping. Depuis l’un de ces hôtels, vous êtes dans la vieille ville et donc obligé de la visiter. Se promener dans la vieille sans but précis, juste explorer.

IMG_2339

IMG_2356

 

 

Mon premier coup de coeur dans la vieille ville a été l’église Sainte Anne de Vilnius. Le plus majestueux est de la regarder à la golden hour, un peu avant que le soleil ne se couche. C’est un spectacle radieux!
IMG_2349

IMG_2350

 

Vous allez aussi voir de nombreux passages débouchant sur des sortes de jardins ou courts intérieurs sans issue. N’hésitez pas à y jeter un œil. On y fait des découvertes inattendues!

IMG_2543

 

Et enfin la République d’Uzupis. C’est un quartier dans lequel les gens vivent un peu à la façon hippie des années 70. Il est quelque peu similaire au quartier de Christiana à Copenhagen. Les règles y sont comme suit:

20170820_132405

IMG_2490

 

IMG_2496

Toutes les Républiques soeurs de Uzupis autour du monde

 

 

IMG_2500

Cette empreinte de main sur ce support métallique est la source où tout créatif peut venir puiser l’inspiration, recharger ses batteries. J’ai bien évidement pris de la puissance avant de continuer mon voyage, haha!

 

IMG_2344

L’Ange d’Uzupis

  • Entre la vieille et la nouvelle ville

La cathédrale de Vilnius et son square.

IMG_2357

Et aussi les ruelles se trouvant aux quatres coins de ce square. En marchant dans une de ces ruelles, je me suis retrouvée dans une église orthodoxe bien cachée.

 

IMG_2517

IMG_2519

 

  • La Nouvelle ville

Une fois que vous traversez le square de la cathédrale vous êtes face au Gedimino Prospect qui est la plus grande et jolie avenue de Vilnius, un peu comme les champs Elysées de Paris mais à la proportion de la Lituanie. La nouvelle ville commence donc avec ses nombreuses boutiques et restaurants. J’ai terminé ma soirée dans un bar avec un groupe de voyageurs visitant la Lithuanie également et venant de divers pays et continents. Rendez-vous organisé via le site Couchsurfing.

IMG_2365

IMG_2367

 

EN 1 JOUR: KAUNAS

Je me suis dis que dans chaque pays balte que je visiterais, j’irais dans une deuxième ville du pays pour voir une autre façon de vivre qui pourrait être différente de la capitale.

Mon choix s’est porté sur la ville de Kaunas à 45mn de Vilnius par train. Le billet aller retour coûte environ 10 euros.

IMG_2373

Alors que voir à Kaunas?

A la sortie de la station de train, se diriger vers le centre ville de Kaunas qui est à 20-25mn à pied ou à 7-10mn en bus. J’ai opté pour la marche mais recharger mes batteries dans un restaurant typique lithuanien etait un impératif. Mon choix s’est porté sur ce restaurant Gryte. J’ai commandé une salade et un plat aussi gras, calorique que bon “le pain frit recouvert de fromage” que j’ai mangé chaque jour en Lithuanie.

IMG_2474

IMG_2382

 

Ensuite cap sur le centre de Kaunas avec ses rues façon art nouveau, son énorme cathédrale et son château médiéval.

IMG_2455

IMG_2406
IMG_2386

 

Le château de Kaunas

Le château de Kaunas

IMG_2423

C'est l'heure de retourner à Vilnius!

C’est l’heure de retourner à Vilnius!

IMG_2509

20170820_205808

Mais aussi le moment de dire aurevoir à la Lithuanie car c’est ma dernière nuit dans ce pays.

Pour tout vous dire, les gens sont sans histoire.Bien évidement, j’ai été beaucoup regardé plus par curiosité de voir une femme noire seule dans ce pays mais toujours aidée quand j’avais besoin d’indication. Le coût de la vie est vraiment bas et les rues sont sécurisées même le soir. Les Lithuaniens sont un peuple unique donc je vous conseille vivement de faire un tour dans ce pays.

Avec Amour, Joie et Détermination,

 

Aurore

 

 

 

 

 

 

 

 


LA NORVEGE EST T-ELLE SI PARFAITE? PARTIE 1: L’ETE

Category : Voyages

La plupart des voyages sont beaux, chacun à leur manière. Ils vous dépaysent quelque peu, vous apportent quelque chose de différents, quelque chose de plus. Mais sincèrement, tous les voyageurs compulsifs comme moi, ont un ou deux plus beaux voyages, un voyage qui les a transformé au plus profond. Pour l’instant mon premier plus beau voyage a été la Norvège et ensuite le deuxième plus beau, la Nouvelle-Zélande. On va certainement dire que j’ai un faible pour les bouts de la planète.

Je me suis retrouvée à Oslo en Norvège en 2013 pour suivre un programme en fin de ma licence  en Développement International et j’ai vécu en famille norvégienne pendant quelques mois. Quelle expérience !

Le pays

Il est quasiment tout ce que vous lisez. C’est un pays de droit et de respect de l’espace et de la dignité de l’autre. Je vous laisse juste chercher sur google et honnêtement tout est à 90% vrai. Bon, disons qu’il peut quand même y avoir des exagérations. Selon mon frère, c’est un peu un monde de bisounours. Par contre, on est vite réveillé de ce tendre rêve par le coût de la vie qui est très élevé (8 € pour un soda par exemple).

Les gens

Les gens sont clairement froids de prime à bord. Ils ne vont pas vous sourire à chaque coin de rue mais ils seront toujours prompts à vous aider en cas de besoin.

De plus, les norvégiens sont en général droit. Et puis, il y a un tel respect de l’espace personnel de l’autre. Ils font tout pour ne pas gêner l’autre.

Les gens sont simples comparés au snobisme danois et à l’exubérance suédoise. Les norvégiens sont très proches de la nature et tout ce qui est activité en extérieur. Ils sont, en effet, en général blonds aux yeux clairs. J’ai bien dit « en général » car il y a des norvégiens bruns aux yeux sombres.

Ah , j’oubliais ! Si vous pensiez que les américains étaient les plus patriotes du monde, je crois que vous vous êtes trompés. Les norvégiens sont tellement fiers de leur pays; ils ont pour la plupart un drapeau sur une des façades de leur maison principale ou de leur résidence secondaire.

P1010073

 

Encore un autre oubli, la plupart des norvégiens ont une résidence secondaire hors de la capitale et en plein milieu de la nature.Ils parleront de leur « Hytte ». D’autres en ont même deux : une résidence secondaire d’été et une d’Hiver.

La Nourriture

La base de la nourriture norvégienne est comme la plupart des pays européens la pomme de terre mais aussi le poisson : maquerelle, saumon…

Mais svp, me permettez-vous de mentionner mes mets norvégiens préférés :

-Cette sorte de tranche de pain noir avec de la crème ou mayo et des crevettes toutes fraîches dessus.

Aurore pictures-70_002

-Ce dont je ne pouvais pas me passer: le fromage marron qui est un fromage de chèvre un peu sucré. Soit on l’adore soit on le déteste.

-Et enfin, les bullars à la cannelle qui sont une sorte de brioche en forme de pain aux raisins à la cannelle. Je pouvais en manger des tonnes.

 

Ceci dit, La Norvège pendant la saison froide ou chaude ? J’y étais la première fois pendant la période chaude « Printemps-été » donc je commencerais par là :

 

Oslo est une petite ville . Une fois arrivés à un des aéroports, vous avez le choix entre le train express qui coûtent environ 20 € et  le train normal autour de 10-12 € qui vous conduisent  à la Gare Centrale  au centre d’Oslo par laquelle tous les transports (Train, Bus, Metro, Tramway, Taxi…) passent.

Gare centrale Oslo

 

QUE FAIRE A OSLO EN ETE?

  • Le Parc Vigeland : Le plus grand parc de sculptures du monde

P1000948_003

P1000956_002

  • Le musée des bateaux vikings

P1000898

 

  • Le musée Edvard Munch (j’ai eu la chance de participer aux divers manifestations pour les 150 ans du peintre du « cri »). C’est un immanquable!

P1010783

 

  • Le SkiJump et le stade Holmenkollbakken: Vous y trouverez le musée du ski et pourrez visiter le stade olympique d’Hiver avec ce Ski Jump de 134 mètres pour les compétitions de sauts à ski.

skijump

P1000991

 

  • Aker Brygge, Le Port de Oslo : Mon endroit préféré de la ville. Y Prendre un verre, y manger où juste s’y asseoir contemplatif regardant les bateaux partir sur les fjords et les mouettes,un peu trop à l’aise, s’approchant bien près de vous. Oh lala, pur délice ! Je me rends compte que j’aurais dû faire plus de photos. Malheureusement en 2013, je ne pensais pas tenir un blog.

Processed with VSCO with preset

Processed with VSCO with preset

  • Et puis le marché couvert de Grunerlokka pour déguster les tartines aux crevettes dontje vous ai parlées plus haut. Le quartier de Grunerlokka est le quartier hypster de Oslo.

P1010391_000

P1010400

P1010394_000

 

  • L’Opéra de OsloP1010138

P1000914

 

  • Enfin, faire une randonnée dans les bois de Sognsvann qui est à l’arrêt de tramway . On peut même s’y baigner pendant l’été.

P1010200

P1010201
P1010222_001
P1010236_002

Pur Bonheur !!! Doux Bonheur !!!

 

ON NE PEUT ETRE EN NORVEGE ET NE RESTER QU’A OSLO! Je vous présente donc les villes les plus marquantes que j’ai visité en été en Norvège. La lumière du ciel a quelque chose d’absolument magique en Norvège.

  • Johuntenheimen et sa nature majestueuse

-Escalader le mont Bitihorn : Bien évidemment, je me suis éloignée du groupe et me suis perdue au moment de la descente car trop excitée d’avoir pu atteindre le sommet mais une famille norvégienne m’a aidé à retrouver mon chemin.1003084_10201420018163706_1180716194_n

 

Faire du Rafting au Sjoa Rafting : Expérience folle et eau un petit peu glaciale même en été 🙂

P1010362

01_DSC9936 (32)

01_DSC9936 (75)

01_DSC9936 (77)_000

Et plouf! Une douche froide fait toujours du bien!

 

  • Steinkjer, ville historique mais aussi la ville la plus au Nord que je n’ai jamais visitée de ma vie

-Festival Viking

20130712_13_VikingfestivalSteinkjerAurore_Mari_000

 

-Aller à la pêche

20130712_34_FishingSteinkjerAurore_000 20130712_38_FishingSteinkjerAurore

20130713_02_ElgMooseSteinkjerAurore_000

Visiter la librairie Steinkjer Bokhandel et discuter avec sa propriétaire qui connait si bien l’histoire de la ville.

20130712_04_AirportTrondheimAurore_Gjertrud

 

Stavern

-Ses maisons d’été sur les rochers, les pieds dans les fjords

Aurore pictures-31_001
Aurore pictures-53_000

 

P1010550_003

Attention aux méduses!



-Son village camping

Aurore pictures-93_000

 

P1010574_005

 

Je ne me suis jamais autant sentie en sécurité, en paix et en communion avec la nature qu’en  Norvège.

Aurore pictures-68

Je vous parlerai de mes suggestions de visite de la Norvège en Hiver dans la partie 2.

 

Avec Amour, Joie et Détermination,

 

Aurore


VARSOVIE, POLOGNE: UN APPEL A UNE TREVE AUTOMNALE

Category : Voyages

L’année dernière, à cette même période, j’ai eu besoin  de prendre l’air le temps d’un week-end, loin de Paris afin de sortir de la routine “boulot (exigeant) -metro-dodo”.

J’avais besoin de découvertes et de surprises. A la dernière minute donc, j’avais booké un séjour à Varsovie sur le sîte last minute.com : Vol avec la compagnie LOT – Polish Airlines + Logement au magnifique Polonia Hotel Palace.

IMG_6354

Hall de l’hôtel Polonia Palace

Mon but était de me relaxer tout en découvrant l’histoire d’un pays mais aussi de suivre les traces de Monsieur Frédéric Chopin dont j’adore la grande valse brillante (j’ai même fait une petite vidéo de danse ici) et  surtout « la marche funèbre » (un peu lugubre à dire mais je souhaiterais que cette chanson m’accompagne à ma dernière demeure au moment venu)…Chopin est une bénédiction pour la musique classique! Quand j’ai besoin de me recentrer sur moi-même, j’écoute tranquillement du Chopin. Ceci dit, parlons donc de ce voyage à Varsovie.

Varsovie est la Capitale de la Pologne, située en Europe centrale à 2 heures de Paris par avion. Faisant partie de l’espace Schengen, le visa n’est pas requis pour les ressortissants et les personnes ayant des titres de séjours de tout état faisant partie de l’espace Schengen.

 

Samedi

Après une grasse matinée, je décide de visiter les environs de mon hôtel à pied et je me retrouve sur « les champs élysées de Varsovie » appelée Nowy Swiat avec toute sortes de charmantes enseignes. Une longue promenade tellement agréable.

Je finis par déjeuner vers 14h30 dans un restaurant de cuisine polonaise authentique :  Dawne Smaki. Un mot : succulent et une déco vintage vraiment  jolie. Je recommande sans aucune réserve.

20161105_141517 (2)

20161105_153112 (2)

20161105_153340 (2)

En prenant mon temps à la vitesse nano tortue, je n’avais pas réalisé que le soleil se couchait dès 15H30 à Varsovie pendant la période froide.Après mon déjeuner, j’ai ainsi continué à flâner  jusqu’à la vieille ville avec ses ruelles médiévales, ses entrées de restaurant fleuries, son fort, ses nombreux échoppes d’ambres…Un conseil: habillez-vous très très chaudement car l’automne à Varsovie a les températures hivernales de Paris.

20161105_200631 (2)

20161105_201953 (2)

20161105_202013

20161105_203422 (2)

20161105_204010 (2)

20161105_204518 (2)

 

Dimanche

Hors de question de faire la grasse matinée car j’ai bien compris que les journées d’automne sont bien courtes à Varsovie.

L’hôtel proposait un service de guide touristique commun à plusieurs hôtels avoisinants. Un van passait donc récupérer tout ceux désireux de participer à cette visite guidée. Nous étions un groupe de 5-6 personnes. Après avoir eu un récit captivant de l’histoire de la Pologne et de Varsovie par notre guide touristique et professeur d’histoire, nous faisons un arrêt au parc Lazienki. Pour tout vous dire, on y passe facilement 3-4 heures.

La végétation de ce parc nous offre toutes les splendeurs des couleurs d’automne.

20161106_105057 (2)

20161106_105418 (2)

IMG_6335 (2)

 

Ensuite pèlerinage obligé devant la statue de Chopin. De nombreux concerts symphoniques y ont lieu pendant été.

20161106_103324 (2)

20161106_103621

Enfin la visite du somptueux Palais Lazienki à l’autre bout du Parc.

20161106_110337 (2)

20161106_110820 (2)

20161106_111427 (2)

 

20161106_111755 (2)

Une fois cette visite terminée, nous mettons le cap sur la ville nouvelle pour y voir et découvrir l’histoire de certains monuments. J’ai trouvé les bancs à musique classique que l’on trouve un peu partout dans Varsovie, absolument fabuleux comme je vous fais découvrir dans la vidéo ci-dessous:

Eglise Carmélite

 

IMG_6349

Umschlagplatz d’où partait les convois de déportation juifs

 

20161106_121411 (2)

Le Palais Présidentiel

 

Et nous finissons notre visite guidée dans la vieille ville qui est bien différente en journée:

20161106_124239 (2)

Place du château (Plac Zamkowy) et la Colonne de Sigsmund (Kolumna Zygmunta)

20161106_122638 (2)

20161106_123259 (2)

20161106_123308 (2)

20161106_124219 (2)


20161106_130409

20161106_130419

 

 

 

Après la visite guidée je décide de faire un tour de moi-même au musée Chopin afin d’en apprendre un peu plus sur lui. Les admissions s’y font chaque 30mn et ce sera mission accomplie quoique je l’ai fait au risque d’être en retard à l’aéroport pour mon vol retour à Paris.

20161106_160922 (2)

20161106_161240

20161106_165949

 

20161106_171537

20161106_171843 (2)

 

Dès ma sortie du musée, je cours prendre un taxi direction mon hôtel afin de récupérer ma petite valise et c’est déjà le retour à Paris via l’aéroport Frédéric Chopin de Varsovie.

 

Après ce voyage, j’ai eu une vive envie de découvrir les cultures des pays de l’Europe de l’Est et Centrale; découvertes  que je partagerai avec vous dans les prochains posts.

 

Avec Amour, Joie et Détermination.

 

Aurore

 

 

 

 

 

 


AMSTERDAM: BAL,TULIPES, MOULINS A VENTS & Mr VAN GOGH

Category : Bals , Voyages

En un week-end ou en un long week-end, Amsterdam est une ville à explorer.

Alors que Amsterdam est surtout connue pour son côté sans limite et libertin, je choisis de vous parler du Amsterdam des Arts, des moulins à vents, des tulipes et bien entendu du  bal d’Amsterdam: le bal des tulipes.

Avant tout, parlons brièvement et efficacement de l’aspect logistique de ce voyage!

Amsterdam est à 3 heures de Paris en TGV et à 6 heures en Bus. Les places de train ne sont pas des plus gratuites  mais au moins on y arrive plus vite. Cependant, si l’on n’a pas de contraintes de temps et/ou un petit budget, le trajet en bus est un bon compromis avec de jolies paysages de la France, de la Belgique et des Pays-Bas depuis sa fenêtre, tout au long du trajet.

De plus, je conseille vivement de loger au centre-ville car la plupart des points d’attractions de la ville y sont accessibles à pied.Par ailleurs, je dois avouer que Amsterdam est une ville chère pour se loger particulièrement si l’on veut être au centre-ville. AirBnB, Auberge, Hôtel…il est nécessaire de prévoir un budget pour cela. . J’oubliais, Amsterdam est d’un charme fou avec ses innombrables vélos, ses milles et un ponts et canaux, ses charmantes façades, sa multiculturalité…

J’ai donc dit que LA PLUPART des points d’attractions d’Amsterdam étaient au centre-ville  parce que le jardin des tulipes et la réserve de moulins à vent sont quant à eux, à l’extérieur de la ville et accessibles par Bus depuis la gare centrale qui se trouve bien dans le centre ville.

En parlant de gare centrale, on ne ne peut passer par Amsterdam sans poser devant le gigantesque insigne “I Amsterdam” s’y trouvant.

DSC01086

IMG-20150503-WA0002  IMG-20150503-WA0023

Venons-en donc au coeur de la visite! Une fois à Amsterdam, je vous conseille 4 attractions majeures:

Le jardin Keukenhof

Un seul mot “tulipe”. C’est un jardin avec des millions de tulipes à perte de vue, de toutes les couleurs et formes si spectaculairement agencées. Si vous craignez une overdose de tulipes, je vous atteste qu’il y a aussi quelques autres espèces de fleurs.

Pour aller à ce “tulipe land” , il y a juste besoin de se  rendre à la gare centrale d’Amsterdam où de nombreux bus partant régulièrement sont à emprunter, destination Keukenhof. Je crois que j’ai quasiment passé ma journée dans ce jardin: Une sorte de paradis.

DSC01099

DSC01102

DSC01125  DSC01133

IMG-20150503-WA0018

La réserve historique des moulins à vent Zaanse Schans

J’ai commencé à m’intéresser à la curiosité des moulins à vent quand j’étais enfant grâce au dessin animé Don Quichotte, chevalier  maladroit accompagné de son fidèle écuyer, Sancho Panza. Pour ceux qui ne connaissent pas ce dessin animé, vous pouvez en voir un extrait ici . Cependant, le personnage Don Quichotte a été créé par l’écrivain espagnol, Miguel de Cervantes. Il est ainsi le personnage principal de son roman “Don Quichotte“. Enfin, “Don Quichotte” est aussi un célèbre ballet qui est repris et adapté dans les 4 coins du monde et que je vous laisse découvir par ici .

Petit historique de mon intérêt pour les moulins à vent fait, c’est naturellement que je voulais en voir à Amsterdam car  il y a quasiment toujours présence de moulins à vents dans les narratifs au sujet des Pays-Bas: “Pays-Bas, pays des moulins à vent”.

Pour s’y rendre donc, le même scénario que celui de Keukenhof à savoir Gare Central d’Amsterdam et Bus qui partent régulièrement tout au long de la journée vers Zaanse Schans .

IMG-20150503-WA0003

IMG-20150503-WA0024

Parlons Art: Musée de Van Gogh ou Musée Rembrandt?

Il y a plusieurs peintres néérlandais célèbres mais ceux dont j’avais le plus entendu parler était Van Gogh (A prononcer “Vane Ghorrrr” comme les néérlandais nous l’ont fait remarqué) et Rembrandt.

J’ai opté pour le musée Van Gogh. Comment vous dire? Ce musée est immense avec une queue d’attente de 30 à 45mn et nécessite quelques vingtaines d’euros pour y avoir accès mais il en vaut, oh combien, la peine! Je conseille cependant de prendre un audioguide pour avoir une visite guidée et mieux comprendre la vie de l’artiste tout en ne manquant aucune de ses oeuvres les plus mythiques.

Depuis ma visite de ce musée, j’ai l’impression que l’esprit de Van Gogh est  dans tous les tournesols. Quand vous le visiterai vous comprendrez.

Malheureusement aucune photo n’est autorisée à l’intérieur.

van gogh museum

 

Le Bal des tulipes

Je ne peux m’empêcher de visiter un pays sans faire mes petites recherches afin de savoir s’il y existe un quelconque bal au cours duquel l’on danse la valse et autres danses de salon.

Ainsi, il existe bien un bal à Amsterdam, le Bal des tulipes qui a généralement lieu au printemps. C’est un bal créé  depuis quelques années et qui rassemble des amoureux de l’élégance et de la valse à Koepelkerk, une somptueuse église du 17e siècle privatisé rien que pour ce bal.

17760902_632489920280127_8673713816838823058_o

17807518_632491290279990_3971708222369620017_o

Le bal donc commence par un cocktail de bienvenue, un dîner en quatre services ponctués d’un opéra, de deux orchestres, d’une vente aux enchères et enfin de l’ouverture du bal. Tout au long du bal, il y a évidemment eu de la valse viennoise mais aussi du Tango, du Rock et autres danses latines avec une démonstration de valse de compétition. Je vous laisse découvrir en images, ce bal.

a

17434551_632507796945006_310292778934786130_o

17545328_632512576944528_4908881915291626876_o

17807478_632494060279713_569719884533665402_o

17814580_632495210279598_4470673660106647779_o
17807416_632508533611599_4971246720737488008_o

17761046_632509770278142_5511190869864135619_o

17758228_632492033613249_7906207235318149149_o

17621650_632495586946227_7171206599857368053_o

 

17761110_632510593611393_8132483736426403298_o

17761215_632495396946246_5628647177685494102_o

17761215_632510913611361_1648578204237748272_o

17760975_632487813613671_857845783275077679_o

17504353_632494966946289_987685815807731916_o

Avec Amour, Joie et détermination,

 

 

Aurore

 

 


CUBA: J’Y AI ETE, J’AI VU, JE VEUX EN PARLER. (PARTIE 2)

Category : Voyages

 

Maintenant que j’ai été la plus positive du monde quant à mon séjour à Cuba, Je vais maintenant dépeindre le côté sombre de Cuba qui m’a fait arrêter mon voyage plus tôt que prévu : Les Cubains (Los gente dos Cuba).

En allant à Cuba, je me suis dit : Je ne voyage pas dans un pays pour être dans des resorts loin des réalités. Je veux être proche des réalités cubaines surtout qu’ils ont un héritage culturel africain bien conservé. Et bien, j’en ai pris pour mon grade.

Arrivée

Descente d’avion, Douane, Nous voilà en train d’attendre les bagages. J’ai cru que j’allais tomber en syncope : 2h30 d’attente dans une chaleur excessive, avec très peu d’aération et sans que personne ne nous dise quoi que ce soit. Bienvenido en Cuba !

Direction ma casa particulare près du Prado dans le vieux havane (Habana Vieja). Bien accueillie+recherche d’un endroit pour manger le soir. La propriétaire de la casa particulare me conduit vers un restaurant « pas cher »  où je finis par payer 11 € au lieu de 6,95€ parce que j’avais demandé un remplacement de la patate douce de mon plat avec de la banane plantain et que la barquette dans  laquelle la nourriture à emporter était mise m’était aussi facturée : je me dis que demain sera un nouveau jour. Je  dors avec l’impatience de visiter la Havane.

Jour 1

Après mon petit déjeuner dont je retiens l’excellent jus de mangue, Je sors dans le vieux Havana pour explorer. Je comprends très vite que l’anglais ou tout autre langage différent de l’espagnol ne marchera pas à Cuba.

IMG_1777

Flânerie, Flânerie et là je tombe sur un couple cubain qui me voit prendre une photo du musée des Beaux-Arts de la Havane et me dit que je ressemble à une Cubaine.  Discussion engagée entre mes origines, mon amour pour la salsa et eux, qui veulent me montrer des endroits dans le vieux Havane. Ils me montrent 2, 3 bâtiments  avec une petite histoire et me conduisent dans une sorte de brasserie /Buvette. Ils m’expliquent qu’un groupe très connu doit jouer dans quelques minutes mais qu’il est obligatoire de consommer. Ok, je commande un jus d’ananas naturel à 3 CUC (environ 3€ que je trouve cher) et les deux commandent chacun un cocktail sophistiqué  à 8 CUC l’unité. Le groupe performe magnifiquement bien, on danse et on danse. Mais oups, je dois partir. L’addition arrive, mes deux « amis » cubains font fi de ne pas voir la note. Je la règle. J’essaie de me séparer d’eux mais ils me suivent et ne me lâchent plus en ne cessant pas de me dire qu’ils veulent me faire voir un endroit où je pourrais acheter des cigares à bon prix. J’ai dû montrer mon agacement afin qu’ils me laissent tranquille et s’en aillent.

IMG_1791

Le Musée des Beaux-Arts de la Havane

 

IMG_1807

La Banque Centrale Cubaine

IMG_1790

 

IMG_1806

IMG_1819

 

Ouf, marchons sur la Promenade de front de mer pour prendre un peu l’air! J’aperçois deux musiciens d’un certain âge, l’air humble, qui jouent de la musique magnifique avec un saxophone et une guitare. Je leur donne donc 1 CUC (environ 1€) pour l’encouragement. Ils me demandent ce que je souhaiterais qu’il joue comme autre chanson (en remerciement, je me dis). Naïvement, je leur dis « la Vida es un Carnaval » de Celia Cruz. A la fin de la chanson, je les remercie et part. Là, l’un d’entre eux me suit sur 300 mètres pour me demander plus d’argent. Je n’en peux tellement plus que je lui donne rapidement 1 autre € et pars me sentant un peu trahie.

Plus loin un autre homme va me suivre pendant 2h parce que je demandais un endroit pas cher où mangent les locaux. Il insiste pour m’accompagner jusqu’au restau et pas juste me montrer comme je lui demandais. Je suis étonnée qu’il ne veuille rien prendre au restaurant. Il m’explique ensuite plusieurs choses sur Cuba et me montre des rues intéressantes dans le vieux Havana “Havana Vieja”. Je me dis enfin quelqu’un de bien, que neni. Il finit par me demander si je veux « un ami Cubain ». Bref, je réussis à lui dire aurevoir. A propos, le « restaurant » m’a coûté quasiment 10 € donc toujours aussi cher.

IMG_1848

IMG_1853   IMG_1860

IMG_1899

IMG_1799

N’ayant rien trouvé comme endroit où manger pas cher à Cuba, je retourne le soir au restau dans lequel j’étais la veille avec mon hôte. Quelle ne fut pas ma surprise quand le menu qui m’ait apporté comporte des prix qui font 3 fois ceux de la veille. Je m’en plains au responsable qui me donne finalement le menu de la veille.

Donc sachez qu’à Cuba, il y a 2 voire 3 menus avec des prix différents pour les mêmes plats et qui sont octroyés selon la tête du client.

 

Jour 2

Après une visite de la ville en bus “Up-on Up-off”, je réussis enfin à trouver un petit endroit dans lequel les cubains s’arrêtent acheter des pizzas cubaines. La vendeuse me dit que cela coûte “2” comme affichés. Je lui tends donc 5 CUC (environ 5€) pour  lui acheter une pizza et pendant qu’elle me rend 3 CUC , un homme cubain vient s’interposer en me disant que ce n’est pas 2 CUC (la monnaie touriste qui équivaut plus ou moins  à l’euro) mais 2 CUP(la monnaie locale). En sachant que 2CUC=50 CUP. Merci Monsieur !  La vendeuse me faisait donc payer 50 CUP une pizza au lieu de 2 CUP. Je lui aurais fais son chiffre d’affaires de la journée. Je lui lance donc un regard noir, elle me rend mon argent et moi, sa pizza. Je suis déjà blazée des Cubains de la Havane. J’ai donc hâte d’être dans une autre ville. Next stop : Vinales

IMG_1944

Paseo del Prado

 

IMG_1994

El Malecon

IMG_2033

IMG_2106

Une infirmière Cubaine

 

IMG_2071

Un des rares marchés Cubains que j’ai pu voir

 

IMG_2047

La plaza de la Revolucion

IMG_2059

La Plaza de la revolucion vue d’un autre angle et…

IMG_2050

…d’un autre angle

 

IMG_2119

L’Hôpital Calixto Garcia

 

IMG_2123

L’Université de la Havane

 

Jour 3

En route pour Vinales. Dès mon arrivée à Cuba, j’avais avec l’aide de mon hôte à la Havane, appeler une casa particulare à Vinales afin de réserver une chambre. J’avais rappelé la veille de mon départ pour confirmer la chambre et le fait que cet hôte viendrait me chercher à la gare de bus avec mon nom affiché sur une feuille.

(Par ailleurs, mon hôte de la Havane avait réservé un taxi pour m’accompagner à la gare ; le même taxi qui m’avait récupéré à l’aéroport à mon arrivée. Par la suite, je vais découvrir qu’ils s’étaient associées pour m’arnaquer sur les prix des différentes courses).

Après 4h30 de route en bus avec un arrêt en cours de route pour se rafraîchir, j’arrive donc à la gare routière de Vinales.  Je regarde, toutes les pancartes de noms, je ne vois rien qui ressemble au mien. Alors, je comprends que je dois retrouver la maison toute seule. J’ai dû perdre 1h 30 à chercher la maison entre ceux qui donnent de fausses directions et d’autres qui se font passer pour l’hôte que je recherche pour me faire dormir dans leur propre casa particulare.

Je retrouve enfin la maison d’hôte et là, la propriétaire me dit que tout est occupé. Je lui demande si elle rigole vue tout le processus de réservation et de confirmation et de reconfirmation jusque la nuit dernière. Me voici, obligée de chercher un endroit où dormir. Dans ma recherche, je rencontre une dame qui est dans le même cas que moi et nous finissons par trouver une casa particulare. Ouf !

La famille très accueillante, nous demande si nous avons faim car ils ont fini de déjeuner mais ils ont quelques restes qu’ils veulent bien partager avec nous. On accepte avec joie le reste de riz et de haricots verts et après le déjeuner, place à la découverte des plantations et fabriques de tabac et cigares à cheval.

20160803_080127

Comptoir d’achat du billet de bus

 

20160803_080702

Bientôt en route!

IMG_2159

Pose à mi-chemin terminé. Je suis prête pour l’aventure!

 

IMG_2183

En avant pour la fabrique de cigares après toutes les péripéties de mon arrivée

IMG_2184

IMG_2189

IMG_2204

Feuilles de tabac mises à sécher

IMG_2214

Selon le fabricant, un cigare “Cohiba” et un “Monte Cristo”

IMG_2224

IMG_2196

Laissons Monsieur cheval finir de manger avant de reprendre la route.

 

IMG_2325

 

Jour 4

Le lendemain, nous quittons Vinales. Et là, quelle ne fut pas notre surprise de voir, que la famille nous  facture l’invitation à déjeuner de la veille. Je tombe des nues. Je n’avais jamais vu cela. En Afrique, même dans les familles les plus démunies, personne ne vous facturera jamais une invitation à manger. Bien noté, on est à Cuba !

Maintenant, en route pour Trinidad en taxi partagé depuis la Havane. Les taxis partagés sont un peu plus chers mais au lieu de 6 heures de route, on en a pour 4 heures. J’opte donc pour cette option. J’ai l’agréable surprise de partagée le taxi avec un groupe de 3 filles espagnoles avec qui le courant passe bien d’entrée de jeu. En route !!!

Tout va bien jusqu’au moment où en plein milieu de l’autoroute, au milieu de nulle part, un des pneus de notre taxi crève. Inutile de préciser que le taxi n’avait pas de pneus de secours.

Nous avons dû descendre et attendre sur le bord de l’autoroute pendant 3h qu’il aille dans la ville la plus proche pour réparer le pneu. On passait des larmes aux fous rires tellement notre situation était précaire sur cette autoroute. Parties à 13h de la Havane, nous arrivons à Trinidad à 21h00.

IMG_2417

IMG_2425

On fait passer le temps en attendant “Joe le taxi”.

IMG_2428

IMG_2437

IMG_2436

La nuit est là et toujours pas de taxi. Là, on rigole moins Brrrrrr!

 

Jour 5

Entre deux visites de la charmante ville de Trinidad, nous nous posons dans une petite buvette pour nous offrir de petits cocktails tout doux. Deux d’entre nous, prennent des cocktails sans alcools et les 2 autres avec Alcool.

La facture nous est alors apportée et là, les cocktails avec ou sans alcool sont au même prix. Nous demandons donc à la buvette pourquoi cela et ils nous disent que c’est la main d’œuvre qui est facturé et pas le contenu. Je croyais jusque là que c’était l’alcool l’ingrédient le plus cher dans la plupart des cocktails.

Au restaurant plus tard, je retrouve une mouche dans mon plat. Je me plains et le serveur me dit que la mouche a dû venir de l’extérieur et tomber dans le plat car quand il apportait les plats, aucune mouche ne s’y trouvait. Haha !

On s’arrête au marché des souvenirs, et une des vendeuses me retire mes lunettes de soleil de la tête. En me proposant un collier contre mes lunettes. Je dis non, elle tire mon sac en me proposant la même chose. Non ! Ensuite, elle me demande un chewing que je n’ai pas et elle se fâche. Les chewing-gums, c’est mauvais pour le ventre, ma foi!


IMG_2506

IMG_2589

IMG_2606

IMG_2736

IMG_2745

Nous ne savions pas encore que “c’est la main d’oeuvre qui est facturée”

IMG_2769

IMG_2719

IMG_2772

Jour 6

Nous partons en randonnée dans le parc de Caburni et à l’entrée, un homme dans une petite baraque, vend des petites cacahuètes au sucre. Il nous dit que ces cacahuètes font 5 CUC soit environ 5 €uros. Même à Paris, les cacahuètes au sucre ne font pas ce prix. Nous le remercions et là tout ceci redescend à 1 CUC.

A la fin de notre randonnée, je me ravitaille en cacahuète pour avoir de l’énergie. Et au moment de me rendre la monnaie, le marchand ne me rend pas la monnaie exacte. Heureusement que je regarde que je lui demande de me rendre toute ma monnaie et là il feint de s’être trompé. A une autre des filles du groupe, il lui rend la monnaie en monnaie locale au lieu de monnaie de touriste.

J’ai vu beaucoup de belles choses à Cuba mais là au bout d’une semaine je n’en pouvais plus de la fourberie et de la malhonnêteté. Je ne peux pas justifier cela par la pauvreté car il y a la pauvreté dans d’autres endroits du monde mais je n’ai jamais expérimenté ce degré de fourberie, de malhonnêteté, de fausses relations où on attend toujours un retour de l’autre.

IMG_2888

Il nous demandait si nous voulions la porter. Oh, que Non!

IMG_2936

IMG_2971

IMG_3008

Une randonnée de 45mn commence!

 

IMG_3093

Des cochons sauvages avec une queue en tire-bouchon

 

IMG_3069

45mn de difficile randonnée pour ça! “Non, je ne regrette rien”! Mon plus beau souvenir de Cuba.

 

Jour 7

Je décide de rentrer à la Havane et de voir les options que j’ai pour quitter le pays ASAP !

Pas aussi facilement, il fallait que le taxi qui était censé  emmener une partie de notre groupe à 9h se pointe à 11h et le taxi qui m’emmenait à La havane, de 14h30 finalement arrive à 12H00 et me dit qu’il veut que l’on parte à 12h. Qui est le client, Qui est le marchand ?

Par ailleurs, il n’ y avait pas d’autres avion à La Havane-Paris avant ma date de départ prévu donc je devais rester une semaine de plus à la Havane.J’ai, grâce au contact d’une amie, pu vivre une semaine de plus à Cuba chez des expatriés pour me sentir plus en paix et essayer de me réconcilier avec Cuba.

IMG_3335

 

Pour résumer, j’ai été vraiment déçue du peuple cubain car je ne vous ait dépeint que les grandes lignes. Je vivais à chaque minute sur la défensive. Derrière chaque sourire, il  y avait un intérêt même chez les propriétaires des différentes Casas particulares ou les personnes qui vous paraissent au début tellement gentilles et intéressantes.  Le service était extrêmement médiocre et la vie très chère. La plupart des hommes cubains étaient  vraiment des charognards vis-à-vis des femmes. A chaque pas dans la rue, j’appréhendais d’entendre un sifflement ou un commentaires sur mon « culo ». La place de la femme et l’estime d’elle-même hors du regard des hommes à Cuba!

A la Havane, j’ai pu échanger avec des gens de la classe moyenne cubaine en leur expliquant ma déception et ils m’ont bien confirmé que Cuba est devenu malheureusement comme cela et même entre  Cubains, il n’y a plus aucune valeur. « Il y a 20 ans , Cuba était différent… ».

Pour ce qui concerne la médecine, une autre déception. Oui, les médecins Cubains sont bien formés mais ils gagnent 80 €/mois, c’est-à-dire beaucoup moins qu’un hôte de Casa particulare et sont donc de moins en moins motivés pour bien faire leur travail. Et ayant parlé avec une étudiante en médecine, des queues interminables sont nécessaires pour avoir accès au soin de santé. Ah j’oubliais, très peu de femmes cubaines ont accès aux protections hygiéniques lors de leur période menstruelle.

Ceci dit, il y a toujours des personnes biens et intègres même dans le pire des chaos.

Voyons donc ce que l’ouverture de Cuba sur un monde globalisé nous réservera !

IMG_2069

 

Avec Amour, Joie et détermination,

 

Aurore

 


VOYAGER SEULE EN TERRITOIRE INCONNU POUR SE DECOUVRIR ET DECUPLER SES POTENTIALITES: LA MALAISIE

Category : Voyages

Je n’ai jamais compris comment certaines personnes vivent dans un endroit mais ne connaissent même pas le nom de la rue d’à côté ou du monument connu le plus proche. Je suis tout le contraire de cela. J’ai besoin d’explorer, de savoir, de connaitre, de comprendre le pourquoi du comment. Cela m’a emmené à de merveilleux endroits autour du monde (bon, pas encore l’Océanie et l’Antarctique j’avoue).

Cependant, un des voyages que j’ai fait seule et qui m’a le plus chamboulé et ce, pour le meilleur a été la Malaisie. J’y suis allée seule, sans connaître personne après des recherches sur les pays d’Asie du Sud-Est  et avec l’envie d’être loin des pays les plus touristiques de la région.

C’était au début de l’automne dernier. J’avais booké un vol Paris-Kuala Lumpur avec une escale à Mumbai.

J’arrive à Kuala Lumpur complètement fatiguée après mon escale de 10 heures en Inde. De l’aéroport au centre ville, des bus super modernes sont à disposition moyennant quelques pièces. Et du centre-ville aux hôtels de la ville, des mini-bus qui connaissent la plupart des hôtels du sans étoile au plus étoilés.

J’avais réservé ma première nuit  d’hôtel à Kuala Lumpur via booking pour environ 15€ (J’avais lu qu’on pouvait avoir des hôtels sympatiques à ce prix). Il était moins bien que ce qui était décrit via booking mais je n’avais qu’une envie dormir quelques heures. J’ai finalement dormi 8h d’affilée.

Autour de 18h45, Je décide de sortir voir Kuala Lumpur by night. J’ai marché depuis mon hôtel dans le quartier sympathique et bien animé de Bukit Bintang sans trop savoir mais je savais qu’à la fin, je devais voir Petrona towers, vous savez les tours jumelles que l’on voit dès que l’on cherche Kuala Lumpur sur Google.

Pour atteindre Petrona Towers, je me suis perdue dans un centre commercial et là, j’ai réalisé à quel point Kuala Lumpur n’avait rien n’a envier à l’Europe. C’est un carrefour entre l’Orient- l’Occident avec bien évidemment des produits locaux tant divers que de qualité. Toutes les enseignes possibles de tous les pays d’Europe et d’Asie y étaient: j’hallucinais.

Je sors donc du centre commercial pour trouver Petrona Twin Towers. Un petit bijou architecturale que je vous laisse voir ici en Photo et je finis ensuite dans un restaurant du centre commerciale (Met divin!La nourriture Malaisienne est absolument délicieusement et extrêmement variée)

IMG_4181   IMG_4809 IMG_4211  IMG_4279

IMG_4219     IMG_4233

 

Le lendemain, je mettais le Cap sur Melaka (Malacca), la ville portuaire et historique au Sud Ouest de Kuala Lumpur par Bus. Les déplacements à l’intérieur de la Malaisie sont très faciles, confortables et très abordables côté prix. Le trajet dura 3h30 à 4h00. Malacca est une petite ville charmante et très accueillante. On peut largement la visiter à pied même si de nombreux taxis tricycles vous garantissent le contraire en vous proposant leur service. C’est très curieux de voir dans une seule rue toute  la diversité culturelle et religieuse de ce pays: malais, indiens, chinois, bouddhisme, christianisme, islam… Malacca peut largement se visiter en une bonne journée.

IMG_4297 IMG_4310 IMG_4319IMG_4321 IMG_4333            IMG_4347 IMG_4354 IMG_4361 IMG_4363       IMG_4424                                       IMG_4366 IMG_4420   IMG_4428 IMG_4439              IMG_4456 IMG_4470      IMG_4478

Je voulais donc de Malacca faire un trajet de nuit directement sur Cameroon Highlands mais j’avais râté le dernier train donc retour sur Kuala Lumpur et départ le matin très tôt pour Cameroon Highlands pour 5 à 6 heures de route.

Cameroon Highlands est la vallée des thés avec champs de thés à en perdre haleine, la ville de la fraise, des fleurs, du miel…

Je l’ai joué téméraire en ne réservant pas de chambres d’hôtels mais j’avais identifié quelques noms et voulait vérifier une fois sur place. Je tombe sur une auberge avec à l’accueil une jeune fille francophone. Mon choix était déjà fait, je séjournais ici. Toute de suite, je pose mes affaires et me rends dans la rue à la recherche de bureaux de tourisme et d’excursions dans les champs de thés.

Après plusieurs agence aux tours déjà complets, j’en trouve une qui a de la place dans un de ses tours. J’avais opté pour un tour en mini-bus avec escale dans les différents points d’attention et non celui à excursion pédestre dans la forêt afin de faire un maximum en 2 jours. Ainsi, le mini-bus vint nous chercher: il y avait une grande famille libanaise et moi.

Direction les champs de thés et la fabrique de thé, les champs de fraises, les champs de fleurs, la maison du miel.

IMG_4552IMG_4553                           IMG_4565 IMG_4568 IMG_4578 IMG_4616IMG_4586 IMG_4604

IMG_4631IMG_4627  IMG_4633

IMG_4643    IMG_4650 IMG_4658            IMG_4661

 

Si je ne l’avais pas précisé, alors je le mentionne maintenant: tout le monde voulait faire des photos avec moi car j’étais quand même un type de personnes rares dans le pays: noire et grande. Au début c’était amusant mais quand des gens se cachaient pour me faire des photos dans le métro, j’avoue que cela devenait un peu gênant.

Ceci dit, après 2 jours à Cameroon Highlands, direction les îles perhentians. Un conte de fée que la nature allait m’offrir. Avant cela, Encore un autre bus jusqu’au terminal de Besut Terrenganu car  l’on ne peut atteindre les îles Perhentians que par pirogue.

Comme d’habitude, je n’avais rien réservé, je voulais voir les hôtels sur place.Après une exquise traversée de 30 mn, mon Dieu, de l’eau bleue et si claire qu’on y voit presque totalement ce qui se passe en dessous.

J’ai vu des photos de la Thailande et de l’Indonésie et comment vous dire que j’étais absolument ravie de mon choix. Une beauté simple, Une beauté envoutante, de l’eau magnifique et peu de touristes.

Après avoir fait plusieurs “hôtels” sur la plage, je m’oriente vers l’hotel “Oh lala”…Honnêtement, je suis aventurière mais pour dormir je ne suis vraiment pas de celles qui aiment camper dehors, dormir dans des arbres, ce type d’expériences “roots” qui y sont légions et qui font le bonheur de plus d’un. Dans ce sens, l’hôtel Oh lala était un bon compromis avec en plus des expéditions-plongées qui y étaient organisées.

Une fois l’hôtel choisi, au programme farniente, manger, nager, snorkller, plonger, dormir et rebelotte. La température de l’eau, les paysages marins, les gens, la nourriture, tout était parfait, par-fait!!!! La suite en image. IMG_4680        IMG_4685 IMG_4687  IMG_4708
 IMG_4760
IMG_4716

IMG_4736    IMG_4739

IMG_4744  IMG_4756            IMG_4769

DCIM100GOPROG1431527.

Après 3 jours dans sur cette île magnifique, je suis obligée de repartir à Kuala Lumpur. 8h de trajet par bus de nuit.

Une fois arrivée à Kuala Lumpur, je décide de visiter les fameuses grottes de Batu.

IMG_4902 IMG_4930  IMG_4926 IMG_4936  IMG_4958

IMG_4963

Avant cela, je m’étais convaincu qu’après une vie à 300 à l’heure du Sud au Nord du Pays, je devais me récompenser.

Le coût de la vie est vraiment vraiment abodable en Malaisie et avec moins de 70 €, j’arrive à réserver une suite au Regalia Hôtel avec son infinity pool sur “KL” comme ils disent pour désigner la ville de Kuala Lumpur.

Après une nuit et un matin dans cet infinity pool, le moment fatidique de revenir à la réalité et de courir à l’aéroport prendre mon vol retour pour Paris sonna.

DSC02499

DSC02500

IMG_4895

IMG_4866

Voyager seule m’a permis de découvrir à mon rythme, de pousser mes limites physiques comme mentales, de me découvrir des forces que je n’aurais jamais soupçonné, de sortir de ma zone de confort, de rencontrer des gens que je n’aurais jamais pu rencontrer autrement, et surtout de réfléchir à soi pour soi et avec soi.

C’est une rencontre certes avec les autres mais aussi avec soi-même. D’un voyage en solo, l’on revient meilleur et deux fois mieux armés pour affronter les challenges de la vie.

Et vous quel a été votre plus beau voyage en solo et que vous a t’il apporté?

Avec Joie, Amour et Détermination.

Aurore


CUBA: J’Y AI ETE, J’AI VU, JE VEUX EN PARLER. (PARTIE 1)

Tags :

Category : Voyages

A l’heure où certains se réjouissent de la mort de Fidel Castro et d’autres le pleurent, je me dis qu’il est peut-être temps de partager mon expérience à Cuba.

Une de mes passions étant la salsa, j’avais plusieurs fois essayé d’organiser un voyage à Cuba mais il y avait toujours eu des changements de dernières minutes pour x et y raisons. Et bien, l’été 2016 était “My Cuba Libre Summer”.

J’ai pris mon vol de New York où je me trouvais à cette période, j’ai fait une première escale à Cancun et de Cancun à La Havane. Bienvenido en Cuba !

Avant d’arriver à Cuba, j’avais réservé un taxi -via la chambre chez l’habitant où j’avais planifié de séjourner à la Havane –  qui devait venir me chercher à l’aéroport pour me conduire à ma Casa particulare (Chambre chez l’habitant) .En effet à  Cuba, il y a 2 façons de loger sur place : Soit dans un hôtel à service approximatif soit dans une Casa Particulare : Chambre chez l’habitant et évidemment payante et réguler par l’Etat.

Pour revenir  donc à mon arrivée à Cuba : Le chauffeur de taxi était venu avec sa femme qui, elle, m’attendait avec une pancarte pendant que lui, faisait la longue queue devant le bureau de change. Dès que j’arrive donc je récupère sa place et passe très vite changer mon argent- dollars et Euros- en CUC, sinon on aurait mis une journée tellement la file était longue. A Cuba, il y a 2 monnaies : Le CUP qui est la monnaie locale utilisée par les locaux et le CUC qui est utilisé par les étrangers. Quoique, les étrangers peuvent aussi avoir des CUP-Monnaie locale mais la plupart des achats auxquelles les touristes seront exposées seront en CUC sauf pour  des petites choses cubaines comme les pizzas cubaines et encore. 1 Dollars= 1 CUC=25 CUP

Bref, je suis arrivée tranquillement à ma Casa Particulare.

J’avais prévu donc 2 semaines à Cuba pour vraiment faire tout le pays du Sud au Nord : La Havane, Vinales, Trinidad, Santiago de Cuba, Baracoa, Varadero et La Havane. Mais tout ceci a été écourté (La Havane-Vinales-Trinidad-La Havane) et je vous dirais pourquoi dans la partie 2 de mon récit à Cuba.

 

Pourquoi visiter Cuba ? Je dirais pour son art, son héritage colonial et sa nature.

CUBA EST UN PAYS ARTISTIQUEMENT BLUFFANT

Juste avec un vieil instrument et leur voix , les cubains m’ont fait voyager dans les rues, dans la plupart des buvettes, dans les restaurants, . C’était chaque jour concert live pour moi. Ils vous font du Jazz, du Swing, de la Salsa et autres danses latines parfois mieux même que l’originale. J’ai encore les airs de mes concerts lives privés tels que « unforgettable » et « Chan Chan » dans ma tête. Je mettrai quelque vidéos sur mon compte instagram.

J’ai eu la chance d’aller à un spectacle de Flamenco aux Beaux-Arts de la Havane. Je pense qu’en fait le Flamenco vient de Cuba

J’ai vu cette joueuse de harpe à la galerie Nelson proche de la place saint François d’Assise et je me suis demandé, rien qu’à l’entendre jouer, si je ne me trouvais pas dans la légende du roi David ou celle du roi Arthur.

Les galeries d’arts sont fabuleuses entre peinture, dessin, sculpture, arts scéniques. Les poteries absolument « terrifiques ».

img_1864

img_3625

 

img_3424

img_3407

img_3416

img_3418

img_3426

img_2775

Côté danse, . Inutile de vous dire que j’ai dansé partout dès que je pouvais : dans les rues, dans les restaurants, dans les bars… Cependant, si la salsa est reconnue comme la marque de fabrique de Cuba et bien, la danse classique est un autre monument de Cuba;monument porté par la danseuse étoile Alicia Alonso  dont l’école de danse était malheureusement fermée quand j’y étais. Ceci dit, un tour au sein du théâtre Alicia Alonso vous fera vivre des moments féériques.

En me promenant dans le vieux Havane, j’ai vu des filles  faisant les modèles pour des photographes, dans des maisons, j’ai vu des gens en costume tournant des films.

J’ai cette sensation que comme tout peuple privé de liberté, l’art est le seul moyen de s’exprimer avec profondeur et cela donne des résultats qui touchent l’âme.

Bref, je pense fortement  qu’une magnifique et originale manière de découvrir Cuba serait un parcours découverte de Cuba à travers son art.

 

CUBA ET SON COLONIAL

Un mélange d’architectures aussi différentes que surprenantes qui fait voyager du 16e au 19 siecle. Absolument absolument magnifique comme en témoigne les villes que j’ai faites : La Havane, Vinales et Trinidad présentaient chacune un type d’architecture différent et si fabuleux . Des villes à absolument visiter.

Je vous laisse voire de vous-même par les photos

a

La Havane

img_1841

La Havane

 

img_2386

Vinales

img_2657

Trinida, ma ville cubaine préférée

Oh j’oubliais, parlons peu parlons bien : les voitures vintages de Cuba. Je croyais que je n’en verrais que quelques unes ici et là. Que neni, 90% des voitures sont vintages à Cuba. Tous les taxis partagés sont vintages tandis que les taxis normaux jaunes sont des voitures « nouvelles générations ». J’ai au moins 50 photos de voitures différentes. Je me suis prise pour toutes sortes de personnages 50-60s montant, descendant, posant devant ces voitures.

On ne le voit nulle part ailleurs sur la planète. On se croirait dans un musée vivant de voitures anciennes

 

img_2803

img_3298

img_1920

LA NATURE CUBAINE

Qui dit Cuba dit Caraibes et qui dit Caraibes dit eau turquoise. Inutile de vous dire donc qu’il y a des plages turquoises au 4 coins du pays, comme dans les cartes postales, idéales pour faire du snorkeling et de la plongée, nager avec les dauphins ou juste paresser dans cette eau  à 30-35 degrés. Entre les paysages de forêts équatoriales et de montagnes, les réserves naturelles, les plantations de tabac et de cannes à sucre, les promenades à cheval dans les vallées de Vinales, Cuba offre une majestueuse nature. Ceci dit, l’eau turquoise et autres ne m’ont pas autant impressionnés que la cascade /crique verte près de Trinidad appelée Salto el Caburni que j’ai pu  atteindre après une heure de marche dans les forêts du parc Caburni. C’était quelque chose de naturellement époustouflant, sans aménagement de l’homme. Un vrai contact avec la Nature .Pour toutes ces raisons donc, Cuba mérite d’être visitée.

p3

p4

p5

p1

 

 

Cependant, une autre partie de mois dirait « Rester loin de Cuba, il y a d’autres îles magnifiques dans les caraïbes ». Je vous explique tout dans la partie 2 de cet article.