Je n’ai jamais compris comment certaines personnes vivent dans un endroit mais ne connaissent même pas le nom de la rue d’à côté ou du monument connu le plus proche. Je suis tout le contraire de cela. J’ai besoin d’explorer, de savoir, de connaitre, de comprendre le pourquoi du comment. Cela m’a emmené à de merveilleux endroits autour du monde (bon, pas encore l’Océanie et l’Antarctique j’avoue).

Cependant, un des voyages que j’ai fait seule et qui m’a le plus chamboulé et ce, pour le meilleur a été la Malaisie. J’y suis allée seule, sans connaître personne après des recherches sur les pays d’Asie du Sud-Est  et avec l’envie d’être loin des pays les plus touristiques de la région.

C’était au début de l’automne dernier. J’avais booké un vol Paris-Kuala Lumpur avec une escale à Mumbai.

J’arrive à Kuala Lumpur complètement fatiguée après mon escale de 10 heures en Inde. De l’aéroport au centre ville, des bus super modernes sont à disposition moyennant quelques pièces. Et du centre-ville aux hôtels de la ville, des mini-bus qui connaissent la plupart des hôtels du sans étoile au plus étoilés.

J’avais réservé ma première nuit  d’hôtel à Kuala Lumpur via booking pour environ 15€ (J’avais lu qu’on pouvait avoir des hôtels sympatiques à ce prix). Il était moins bien que ce qui était décrit via booking mais je n’avais qu’une envie dormir quelques heures. J’ai finalement dormi 8h d’affilée.

Autour de 18h45, Je décide de sortir voir Kuala Lumpur by night. J’ai marché depuis mon hôtel dans le quartier sympathique et bien animé de Bukit Bintang sans trop savoir mais je savais qu’à la fin, je devais voir Petrona towers, vous savez les tours jumelles que l’on voit dès que l’on cherche Kuala Lumpur sur Google.

Pour atteindre Petrona Towers, je me suis perdue dans un centre commercial et là, j’ai réalisé à quel point Kuala Lumpur n’avait rien n’a envier à l’Europe. C’est un carrefour entre l’Orient- l’Occident avec bien évidemment des produits locaux tant divers que de qualité. Toutes les enseignes possibles de tous les pays d’Europe et d’Asie y étaient: j’hallucinais.

Je sors donc du centre commercial pour trouver Petrona Twin Towers. Un petit bijou architecturale que je vous laisse voir ici en Photo et je finis ensuite dans un restaurant du centre commerciale (Met divin!La nourriture Malaisienne est absolument délicieusement et extrêmement variée)

IMG_4181   IMG_4809 IMG_4211  IMG_4279

IMG_4219     IMG_4233

 

Le lendemain, je mettais le Cap sur Melaka (Malacca), la ville portuaire et historique au Sud Ouest de Kuala Lumpur par Bus. Les déplacements à l’intérieur de la Malaisie sont très faciles, confortables et très abordables côté prix. Le trajet dura 3h30 à 4h00. Malacca est une petite ville charmante et très accueillante. On peut largement la visiter à pied même si de nombreux taxis tricycles vous garantissent le contraire en vous proposant leur service. C’est très curieux de voir dans une seule rue toute  la diversité culturelle et religieuse de ce pays: malais, indiens, chinois, bouddhisme, christianisme, islam… Malacca peut largement se visiter en une bonne journée.

IMG_4297 IMG_4310 IMG_4319IMG_4321 IMG_4333            IMG_4347 IMG_4354 IMG_4361 IMG_4363       IMG_4424                                       IMG_4366 IMG_4420   IMG_4428 IMG_4439              IMG_4456 IMG_4470      IMG_4478

Je voulais donc de Malacca faire un trajet de nuit directement sur Cameroon Highlands mais j’avais râté le dernier train donc retour sur Kuala Lumpur et départ le matin très tôt pour Cameroon Highlands pour 5 à 6 heures de route.

Cameroon Highlands est la vallée des thés avec champs de thés à en perdre haleine, la ville de la fraise, des fleurs, du miel…

Je l’ai joué téméraire en ne réservant pas de chambres d’hôtels mais j’avais identifié quelques noms et voulait vérifier une fois sur place. Je tombe sur une auberge avec à l’accueil une jeune fille francophone. Mon choix était déjà fait, je séjournais ici. Toute de suite, je pose mes affaires et me rends dans la rue à la recherche de bureaux de tourisme et d’excursions dans les champs de thés.

Après plusieurs agence aux tours déjà complets, j’en trouve une qui a de la place dans un de ses tours. J’avais opté pour un tour en mini-bus avec escale dans les différents points d’attention et non celui à excursion pédestre dans la forêt afin de faire un maximum en 2 jours. Ainsi, le mini-bus vint nous chercher: il y avait une grande famille libanaise et moi.

Direction les champs de thés et la fabrique de thé, les champs de fraises, les champs de fleurs, la maison du miel.

IMG_4552IMG_4553                           IMG_4565 IMG_4568 IMG_4578 IMG_4616IMG_4586 IMG_4604

IMG_4631IMG_4627  IMG_4633

IMG_4643    IMG_4650 IMG_4658            IMG_4661

 

Si je ne l’avais pas précisé, alors je le mentionne maintenant: tout le monde voulait faire des photos avec moi car j’étais quand même un type de personnes rares dans le pays: noire et grande. Au début c’était amusant mais quand des gens se cachaient pour me faire des photos dans le métro, j’avoue que cela devenait un peu gênant.

Ceci dit, après 2 jours à Cameroon Highlands, direction les îles perhentians. Un conte de fée que la nature allait m’offrir. Avant cela, Encore un autre bus jusqu’au terminal de Besut Terrenganu car  l’on ne peut atteindre les îles Perhentians que par pirogue.

Comme d’habitude, je n’avais rien réservé, je voulais voir les hôtels sur place.Après une exquise traversée de 30 mn, mon Dieu, de l’eau bleue et si claire qu’on y voit presque totalement ce qui se passe en dessous.

J’ai vu des photos de la Thailande et de l’Indonésie et comment vous dire que j’étais absolument ravie de mon choix. Une beauté simple, Une beauté envoutante, de l’eau magnifique et peu de touristes.

Après avoir fait plusieurs “hôtels” sur la plage, je m’oriente vers l’hotel “Oh lala”…Honnêtement, je suis aventurière mais pour dormir je ne suis vraiment pas de celles qui aiment camper dehors, dormir dans des arbres, ce type d’expériences “roots” qui y sont légions et qui font le bonheur de plus d’un. Dans ce sens, l’hôtel Oh lala était un bon compromis avec en plus des expéditions-plongées qui y étaient organisées.

Une fois l’hôtel choisi, au programme farniente, manger, nager, snorkller, plonger, dormir et rebelotte. La température de l’eau, les paysages marins, les gens, la nourriture, tout était parfait, par-fait!!!! La suite en image. IMG_4680        IMG_4685 IMG_4687  IMG_4708
 IMG_4760
IMG_4716

IMG_4736    IMG_4739

IMG_4744  IMG_4756            IMG_4769

DCIM100GOPROG1431527.

Après 3 jours dans sur cette île magnifique, je suis obligée de repartir à Kuala Lumpur. 8h de trajet par bus de nuit.

Une fois arrivée à Kuala Lumpur, je décide de visiter les fameuses grottes de Batu.

IMG_4902 IMG_4930  IMG_4926 IMG_4936  IMG_4958

IMG_4963

Avant cela, je m’étais convaincu qu’après une vie à 300 à l’heure du Sud au Nord du Pays, je devais me récompenser.

Le coût de la vie est vraiment vraiment abodable en Malaisie et avec moins de 70 €, j’arrive à réserver une suite au Regalia Hôtel avec son infinity pool sur “KL” comme ils disent pour désigner la ville de Kuala Lumpur.

Après une nuit et un matin dans cet infinity pool, le moment fatidique de revenir à la réalité et de courir à l’aéroport prendre mon vol retour pour Paris sonna.

DSC02499

DSC02500

IMG_4895

IMG_4866

Voyager seule m’a permis de découvrir à mon rythme, de pousser mes limites physiques comme mentales, de me découvrir des forces que je n’aurais jamais soupçonné, de sortir de ma zone de confort, de rencontrer des gens que je n’aurais jamais pu rencontrer autrement, et surtout de réfléchir à soi pour soi et avec soi.

C’est une rencontre certes avec les autres mais aussi avec soi-même. D’un voyage en solo, l’on revient meilleur et deux fois mieux armés pour affronter les challenges de la vie.

Et vous quel a été votre plus beau voyage en solo et que vous a t’il apporté?

Avec Joie, Amour et Détermination.

Aurore

  1. Tu m’as donnée encore plus envie de voyager. Mon plus beau voyage en solo… J’hésite. Par contre les anecdotes de certains voyagent où J’ai dû me débrouiller toute seule me sont encore en mémoire. Les deux fois où je me suis retrouvée Perdue dans Londres après Minuit parce que je voulais faire la prière de nuit de Ramadan alors que j’avais stage Le lendemain. Les deux fois où je me suis un peu Perdue à Paris, la nuit encore une fois, et qu’un gars m’a même proposée d’aller dormir Chez lui… Je pense que les voyages en solo m’ont surtout aidée à m’adapter et aujourd’hui devant certaines situations, j’y repense et je me dis que Ça va aller. Merci pour ton article. Moi je suis encore du genre à ne pas réellement visiter Quand je voyage Mais je me soigne et ton blog va surement aider.

  2. Bonjour , super ton article j’ai beaucoup aimer ton histoire. Une question un peu bete mais si tu étais seule comment tu ferais pour te prendre un photo ? Merciiii

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>