COMMENT S’AIMER SOIT MÊME? COMMENT S’AIMER D’ABORD?

COMMENT S’AIMER SOIT MÊME? COMMENT S’AIMER D’ABORD?

Category : Archives

 

Partout sur les réseaux sociaux, on ne cesse de nous rabâcher les oreilles et les yeux avec des posts prônant l’amour de soi avec de splendides images, de belles citations et des hashtags tels que #Loveyourself #Loveyourselffirst, #selfcare, #wellness, #bienêtre, #Amourdesoi, #Estimedesoi #PositiveVibeOnly …

Cela est en général dit comme si l’on se réveille un matin et que soudainement l’on commence à s’aimer  soi-même follement.

Que neni! S’aimer soi-même est un processus.

D’abord comprendre ce que cela veut dire s’aimer soi-même. Ensuite reconnaître que l’on est dans une situation qui ne nous honore pas, qui nous fait nous sentir mal, honteux, diminué, inférieur, en colère contre-nous même, pas à la hauteur, limité dans nos rêves…

Une fois que l’on admet que l’on est dans une telle situation négative vis-à-vis de nous même, trouver les causes. Celles-ci peuvent être liées à l’enfance, à des relations familiales, amicales ou amoureuses passées ou présentes, à des détails physiques de son propre corps, à une situation professionnelle, au milieu dans lequel on vit…

Lorsque la cause est identifiée, il est nécessaire d’y mettre fin, d’arrêter la cause. Bien souvent, il est difficile de le faire tout seul alors demander de l’aide. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide car chacun d’entre a ou a eu ses “casseroles”. Cela peut être en se confiant à un proche qui est orienté action/solution plutôt que quelqu’un qui se lamentera avec vous, de voir un spécialiste de la question, de lire et faire des recherches personnelles sur le sujet, rejoindre des groupes ou associations d’aide…

Et il y a l’étape de la guérison. Guérir du mal que l’on s’est fait, guérir du mal que l’on nous a fait. Cela peut certes prendre du temps, il peut y avoir des rechutes mais guérison, il y aura si l’on se relève à chaque fois que l’on tombe.

 

Commencer à vivre désormais, en plaçant son bien-être personnel d’abord et avant tout dans le respect de l’autre.

Et enfin, enfin, ne pas cesser d’apprendre sur soi, d’explorer toutes les possibilités, toutes ses possibilités, ses aptitudes, ses dons cachés afin de les affûter et de vivre ses rêves les plus profonds.

 

Avec amour, joie et détermination,

 

Aurore

 


Leave a Reply